NAN ET REVERIES POESIE

la poesie est notre passion qu'on aimerait vous faire partager
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» tu manque macherie
Mar 15 Jan - 17:36 par jeancharles

» MANON ET RICHARD
Dim 29 Juil - 16:54 par jeancharles

» TU ES INNOUBLIABLE PAPA
Lun 18 Juin - 18:05 par jeancharles

» J AI ENVIE DE CROIRE
Dim 3 Juin - 22:43 par Janedeau

» MON COMBAT POUR MA VIE
Dim 3 Juin - 22:41 par Janedeau

» BONNE FETE DES MAMANS
Dim 27 Mai - 19:09 par jeancharles

» JOYEUX ANNIVERSAIRE
Mer 25 Avr - 18:08 par jeancharles

» MON PAPA D’AMOUR
Dim 22 Avr - 15:52 par jeancharles

» VOLE JOLIE PLUME D’ENCRE
Mar 20 Mar - 15:54 par jeancharles

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Meilleurs posteurs
jeancharles
 
BRIGITTE
 
Janedeau
 
epervier
 
reveries
 
Roselène
 
Maxipapy
 
Mustang
 
mespoemedu90
 
eoliane
 

Partagez | 
 

 CONTE LE CORDONNIER ET LE TROMPETTISTE

Aller en bas 
AuteurMessage
jeancharles
Admin
avatar

Messages : 836
Points : 1858
Réputation : 3
Date d'inscription : 24/10/2008
Age : 52
Localisation : sommes

MessageSujet: CONTE LE CORDONNIER ET LE TROMPETTISTE   Jeu 18 Juin - 22:19




CONTE :LE CORDONNIER ET LE TROMPETTISTE
Il était une fois dans un petit village appelé « le Junk », un homme soldat qui avait le prénom de « Jim ». Il avait une femme nommée « iris »et un fils nommé « jack » .Le métier de Jim était cordonnier et soldat trompettiste réserviste mais sa passion pour la musique était trompettiste. Il avait appris tout petit à son fils, à jouer de la trompette pour qu’il en fasse lui aussi sa passion et son métier, pour attirer les gens et gagner ainsi de l’argent.

JACK : « père, tu as vu, les gens viennent vers nous ! »

JIM : « oui mon fils, tu as du succès ! Tu sais, plus tard tu apprendras toi aussi à tes enfants que la musique attire les clients ! Tiens, il y a ta maman qui vient nous rendre visite ! »

JACK : « tu as vu maman nous avons bien travaillé ! »

IRIS LA MERE : « écoute mon fils, c’est très bien mais je dois parler à ton père et c’est très important »

JACK : « oui maman, vas y ! »

IRIS : « voilà j’ai reçu une lettre pour toi de l’armée. Ouvre-la, s’il te plait ! »
JIM après avoir pris connaissance de la lettre : « je me doutais un peu de son contenu ! Je dois partir à la guerre ! On m’appelle car ils ont besoin de moi comme trompettiste »

IRIS à JIM : « comment vais-je expliquer tout ça à notre fils et pourquoi cette guerre ? »

JIM : « N’ait pas peur je vais lui dire ensuite, j’irai me préparer pour mon départ ! (puis vers son fils) écoute fils, je dois partir à la guerre ! Il va te falloir être fort et bien t’occuper de ta maman »

JACK : « j’avais compris papa car j’ai vu maman pleurer des grosses larmes de chagrin ! Je te promets d’être fort et de bien m’occuper d’elle. Je jouerai de la trompette pour ton métier et notre drapeau ! »

Le soir même, le père commença à faire ses bagages .Mais avant de partir, il fit promettre à son fils de jouer de la trompette pour que le son de la musique le suive tout le long du chemin. Alors commença pour le fils et le père un air de circonstance et de tristesse mais aussi d’espoir qui hélas ne verra guère le jour (ce n’est qu’un au revoir papa…..)

Puis JIM finit par arriver devant son chef qui lui dit : « en route trompettiste
JIM, la patrie a besoin de nous et tu es notre chant de l’espoir. Prions DIEU d’en revenir vivant !» Malheureusement une balle perdue atteint le pauvre JIM en plein cœur. Un ange vint chercher son âme qui suivit son corps pour l’enterrer dans son village natal (Junk). L’ange montra au trompettiste tout ce qui se passa après sa mort terrestre : quand son chef fit porter son corps en héro chez sa femme et son fils !

JACK prévenu par l’ange dans un rêve du malheur qui venait de leur arriver, lui fit promettre d’être fort et de ne pas pleurer pour sa maman ! Il joua pour son père une mélodie d’adieu poignante qui resta gravée au plus profond des cœurs présents !

Puis après un enterrement éprouvant, il dit à sa maman : « il nous faut penser au futur et à l’honneur de notre famille et que papa ne soit pas mort pour rien ! Beaucoup de jeunes gens vont le suivre sur le chemin de la guerre, une génération d’enfants soldats qui feront la fierté de notre pays et j’inventerai une mélodie pour eux, pour leurs apporter l’espoir qu’un jour les gens réfléchiront et qu’ils penseront à tous ces enfants orphelins pour que la tendresse, la paix et le bonheur de DIEU puissent faire que la guerre n’existe plus dans tous les pays……
JEAN-CHARLES

_________________
mes muses sont mes deux femmes que j'aime ma reveries et ma maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CONTE LE CORDONNIER ET LE TROMPETTISTE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de Korrigans/Conte breton
» Le conte devenant vrai: L'histoire (à écrire)
» "Le conte de l'autre et Amon"
» Tweety (titi) habillé en héros de conte
» Le roi et l'artiste (conte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NAN ET REVERIES POESIE :: LITTERATURE :: CONTES-
Sauter vers: