NAN ET REVERIES POESIE

la poesie est notre passion qu'on aimerait vous faire partager
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Première rencontre
Hier à 20:36 par jeancharles

» La vie sans toi
Lun 18 Mar - 11:45 par jeancharles

» tu me manque
Mar 5 Mar - 22:09 par jeancharles

» bonne fete mamie
Lun 4 Mar - 16:13 par jeancharles

» Écoute la voix de ton ange
Mer 27 Fév - 21:11 par jeancharles

» ton homme enfant
Mer 27 Fév - 21:03 par jeancharles

» Écoute rêverie
Dim 24 Fév - 20:09 par jeancharles

» bonne fete fete de st valatin
Jeu 14 Fév - 11:49 par jeancharles

» écrie l histoire
Dim 10 Fév - 16:44 par jeancharles

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Meilleurs posteurs
jeancharles
 
BRIGITTE
 
Janedeau
 
epervier
 
reveries
 
Roselène
 
Maxipapy
 
Mustang
 
mespoemedu90
 
eoliane
 

Partagez | 
 

 magicland conte

Aller en bas 
AuteurMessage
jeancharles
Admin
jeancharles

Messages : 849
Points : 1897
Réputation : 3
Date d'inscription : 24/10/2008
Age : 52
Localisation : sommes

MessageSujet: magicland conte   Mer 28 Jan - 22:48

Il était une fois une dame très douce, très gentille mais surtout très pauvre. Malgré cela elle faisait toujours passer les autres avant elle que ce soit des enfants, des personnes âgées et même des animaux parfois. Un jour, elle vit de la fenêtre de ce qui lui servait de logis délabré mais propre, un beau carrosse de conte de fée, tiré par six fabuleux chevaux blancs. C’était magique ! Le cocher très bien habillé mais à l’ancienne, descendit du carrosse et se dirigea vers sa porte d’entrée.

Celui-ci frappa à la porte et attendit qu’elle lui ouvre. Quand ce fut le cas, il lui dit avec un sourire devant son regard d’enfant émerveillé : « Bonjour Dame Jordanne, je suis votre fidèle serviteur ! Prenez les objets auxquels vous tenez le plus et suivez-moi s’il vous plait ! Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas en danger ! Aujourd’hui, un vœu qui vous est très cher, va se réaliser pour vous ! Mais pour cela il faut que vous me fassiez confiance, que vous fassiez vos bagages et que vous quittiez ce logement pourri qui vous sert d’habitat ! »

Dame Jordanne comme il l’appelait, lui répondit : « Mais Monsieur, êtes vous sur de ne pas vous tromper de personne ? »

Le cocher avec un sourire : « Non Dame Jordanne ! C’est bien vous qui n’allait plus avoir de logement d’ici une semaine car ce taudis va être abattu et pour le reste, je ne puis point vous en dire plus car c’est une surprise ! »

Jordanne regarda ces lieux qui lui servait de maison et reporta son attention très doux et très triste sur le cocher qui lui souriait gentiment et elle lui dit : « Vous avez là de bien beaux habits et un bien beau carrosse ! Qu’ai-je à perdre après tout, ma vie c’est tout ce qu’il me reste ? J’ai déjà perdu, ma vie, mon enfant, mon travail et maintenant……..Je vous suis ! Laissez-moi seulement le temps de prendre le peu qui m’appartient ! »

Le cocher la regarda faire ! Elle prenait bien soin du peu qu’elle avait et il soupira ! Elle méritait bien le destin qui l’attendait ! La reine fée Luciole avait bien raison…..

Sans un regard sur ce qui fit sa vie, elle monta dans le carrosse magique d’un regard émerveillé et son cœur se mit à battre très vite. C’était absolument féérique et majestueux ! La simple robe rapiécée qu’elle portait, se transforma en une jolie robe à l’ancienne, toute simple mais très belle ! Elle n’en revenait pas ! Était-elle en plein rêve ? Allait-elle se réveiller chez elle ? Elle se pinça et vit bien qu’elle se faisait mal. Alors elle laissa sa curiosité de côté et laissa suivre la route de son destin. Par la fenêtre du carrosse, elle put voir qu’ils traversèrent un mur magique qui les transporta dans un autre monde où les enfants jouaient en toute liberté.

Emerveillée comme une enfant, Jordanne demanda au cocher : « Avez-vous un prénom et où sommes nous s’il vous plait ? »

Celui-ci répondit : « Mon prénom est Orkla et ici vous êtes à MAGICLAND mais pour le reste, vous le saurez bientôt ! »Ils arrivèrent devant la réplique maisonnette qu’elle aimait imaginée et rêvée avec son enfant de son vivant. Il y avait des fleurs de toutes les couleurs partout.

Le cocher Orkla : « Voilà vous êtes chez vous ! Je vais descendre vos maigres bagages. Allez y et n’ayez pas peur c’est votre nouveau chez vous comme vous aviez rêvé. »

Celle-ci avança, n’en croyant pas ses yeux ! Des larmes de bonheur coulaient de ses yeux ! Il ne lui manquait plus que……, pensa-t-elle ! Quand elle arriva près de la porte une partie encore de son vœu lui arriva, l’inondant d’un bonheur infini ! Celle-ci s’ouvrit et un petit garçon se jeta dans ses bras ! Jordanne était livide mais si heureuse ! Don petit Angel était dans ses bras par on ne sait quel miracle et il lui faisait des tas de câlins mais des tas de câlins.

Angel : « Maman, maman, enfin tu es là ! Tu m’es revenue ! Je t’aime ma maman, oh comme je t’aime ! » Jordanne s’agenouilla et remit les pourquoi ou comment à plus tard et savoura les étreintes de son fils retrouvé !

Angel : « N’ait pas peur ma petite maman chérie ! Je suis bien réel et ici tout est possible ! Tout ca c’est magique et ton chagrin, ta bonté nous a fait nous réunir à nouveau !

Puis la reine fée Luciole apparut à leurs yeux : « Bonjour tous les deux ! Je vois que vous avez fait un bon voyage Jordanne ! Bienvenue à MAGICLAND ! Vous apporterez à cette communauté magique votre grand cœur ! Alors soyez heureux tous les deux dans ce pays magique……… »

_________________
mes muses sont mes deux femmes que j'aime ma reveries et ma maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
magicland conte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de Korrigans/Conte breton
» Le conte devenant vrai: L'histoire (à écrire)
» "Le conte de l'autre et Amon"
» Le roi et l'artiste (conte)
» le rossignol ...CONTE..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NAN ET REVERIES POESIE :: LITTERATURE :: CONTES-
Sauter vers: